Category

Quartier Malakoff

Nuit terrible pour les quartiers Nantais

Par | Centre Ville de Nantes, Quartier Breil, Quartier Malakoff, sécurité nantes | 0 commentaire

La nuit a été lourde pour les quartiers Breil et Dervallières cette nuit.
Je veux en premier lieu remercier tous les policiers, pompiers et agents de la ville qui sont intervenus pour que le calme revienne dans les meilleurs délais. De même, derrière le maire de Nantes j’en appelle au calme et à l’apaisement des quartiers.

Cette situation n’est cependant plus acceptée par les habitants qui dénoncent un manque d’implication des autorités locales sur certains quartiers de la ville.

Ce qui s’est passé cette nuit est dramatique. Et si nous devons nous assurer de connaître les détails du contrôle, il est aussi temps de se demander pourquoi un jeune qui se fait contrôler, recule sur les forces de l’ordre.

Je crois aujourd’hui en la présomption d’innocence du policier et en sa présomption d’efficacité. Aussi je soutiens pleinement les forces de police et espère la plus grande fermeté envers ceux qui ont saccagé les quartiers hier soir.

Quand au retour à l’apaisement sur la ville, la délégation de service publique a ses limites. Les Nantais attendent que la ville joue son rôle plutôt que de confier le retour au calme aux associations.

Il faudra quelques semaines pour prendre le recul nécessaire à des propositions pragmatiques qui assureront aux quartiers de Nantes, la tranquillité qu’ils méritent.

 

 

Intervention dans le cadre de la délibération 12 : Création de la Zac sur le grand Bellevue

Par | Centre Ville de Nantes, Quartier Bellevue, Quartier Malakoff | 0 commentaire

Madame La Présidente.

Cette délibération fait directement suite à celle du dernier conseil métropolitain, et notre inquiétude reste la même.

Je reste convaincu que nous nous engageons sur une voie similaire à celle qui a été prise pour le projet Malakoff.

Sur le papier, c’est bien, le projet présenté coche toute les cases : logement, aménagement d’espaces publics, jeunesse et culture.

En effet, à l’époque, on a parlé du « nouveau Malakoff », comme si la sémantique était le gage de réussite pour le réaménagement d’un quartier. Aujourd’hui on parle du « grand Bellevue », à nouveau la sémantique est belle et pleine d’espoir.

Mais Le quartier Malakoff n’a été écouté que peu de temps : La place Rosa Parks n’a pas pris. Et ça fonctionne de moins en moins depuis que l’intermarché est parti.

Et puis comme Malakoff n’est plus nouveau, on reprend les projets de construction.

La place Rosa Parks de Malakoff respirait malgré tout et là, l’immeuble Cabestan qui se construit va fermer l’ouverture pour isoler encore plus cette place, qui avait la chance de voir la Loire.

Alors, si nous croyons au droit au logement, nous ne croyons pas à l’hyper-densification.

Vous affichez une volonté d’étalement urbain, mais ce n’est que de l’hyperdensification, sinon, pourquoi rajouter un R+10 au pied du quartier Malakoff.

Nous pensons que l’hyperdensification n’est pas la solution et qu’empiler les étages ne réponds pas au droit au logement. Il répond à l’urgence de loger, conséquence d’une vision courtermiste de votre prédécesseur.

Bref, de beaux projets sont affichés pour Bellevue, qui j’espère ne vous ferons pas oublier Malakoff dont les problèmes de ne sont toujours pas réglés.

Peut être avec vous une réponse aujourd’hui. Si ce n’est pas le cas, je crois que vous devez une communication claire et honnête aux habitants.

 

Intervention sur le bilan de la concertation préalable au lancement du projet du Grand Bellevue

Par | Centre Ville de Nantes, Conseil Métropolitain, Politique nantaise, Quartier Bellevue, Quartier Malakoff | 0 commentaire

Intervention Délibération 09 – Nantes / Saint-Herblain – Projet du Grand Bellevue – Bilan de la Concertation préalable à la création d’un zone d’aménagement concerté (ZAC) – Concession d’aménagement – Approbation.

Deux remarques sur ce projet du grand Bellevue, une sur la concertation dont nous avons le bilan et l’autre sur le projet du Grand Bellevue en lui même.

  • La concertation tout d’abord. J’ai la sensation qu’il s’agit d’une concertation pré-concertée, puisque chaque question posée reçoit une réponse identique à la question.
    En fait tout le monde est d’accord avec le projet, et lorsque ce n’est pas le cas, vous parlez de questions individuelles. Et là il n’y a plus de responsabilité.
  • D’autre part. Je ne crois pas qu’on puisse parler d’aménagement sans désenclaver, sans aérer. Vous parlez d’une vision nature à travers des corridors végétalisés, des nouveaux sentiers mais en réalité quand vous démolissez 480 logements, vous en créer 1000 juste à côté dans des quartiers qui ont besoin de respirer.

A Malakoff, la place Rosa Parks qui était plus lumineuse voit la création de deux immeubles, l’un sur les bords de Loire et l’autre bientôt, en face de Nantes Habitat.

Ces quartiers ont besoin d’air et la densification n’est évidemment pas la meilleure option.

S’il y a une impression de densification, on note aussi votre objectif de non-circulation.

La non-circulation est un objectif louable pour atteindre des objectifs de déplacements doux, mais à Malakoff c’est ce qui fait que la place Rosa Parks n’est pas fluidifiée, c’est ce qui fait que la zone permet le désœuvrement et parfois la délinquance.

C’est aussi ce qui fait que les commerces de proximité se développent correctement ou non. Et nous savons que le commerce de proximité de Malakoff souffre, avec la malheureuse illustration du départ d’Intermarché.

C’est pourquoi je souhaite qu’on porte toute notre attention sur la configuration de ces espaces à la lumière des réussites et des échecs de ce qui a été fait à Malakoff.